Ranae ad Solem

Ranae ad Solem

Voyant les noces de son voisin, un Bandit,
Ésope conta alors ce petit récit
Dont je livre ici en vers la trame :

Comme le Soleil voulait un jour prendre femme,
Les Grenouilles poussèrent un grand hurlement
Qui transperça le firmament.
Troublé par leur clameur,
Par cette assourdissante rumeur¹,
Jupiter demanda la cause de cette plainte.
L’une des Raines, au dieu, exposa sa crainte :
«Il est assez d’un seul qui darde ses rayons
Et assèche nos mares, et nous fait périr
Sans coup férir ;
Croyez-vous que tous nous nous égayons
De savoir que marié, il va concevoir
Des enfants avec le même mortel pouvoir !

Quel que soit le Tyran,
Bien souvent son fils aîné lui succédant,
Pour asseoir son Empire
Fait acte bien pire !

Fable de David Claude

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License