Le Jardinier

Le Jardinier

Un jardinier étoit un jour occupé à sarcler ses légumes : on lui demanda pourquoi les herbes et les plantes qui croissent naturellement dans les champs, étoient, quoique sans culture, plus belles que celles.des jardins. « C'est, répondit-il, qu'elles sont nourries par leur propre mère, tandis que les autres sont soignées par une marâtre ! »

Cette Fable signifie que l'éducation que donne à ses enfans une mère naturelle est bien au-dessus des soins que peut avoir pour eux une mère adoptive.

Fable de Loqman le Sage
Source : Gallica (BNF)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License