Le Bousier et ses travaux

Le Bousier et ses travaux

« Il n’est plus ridicule entreprise
D’allier la force à la sottise »…

Voilà qui fit pourtant devise
À un Bousier assez crédule
Pour du glorieux Hercule
S’en penser, on verra là sa méprise,
D’un même épique destin !
Comparons ainsi la légende notable
À notre créature de Fable
Et sa boule de crottin :

De douze travaux
Voilà martel de notre marteau
Mis en tête
Avec sa bille de lisier pour quête !
Le premier défi
Fut d’en soulever la pelote
Qui, même faite de crotte,
Pesait mille fois notre ami :
On savait notre Scarabée Coprophile,
On le découvrit haltérophile
Aussi puissant que le légendaire
Atlas portant la Terre !
Encouragé par la relevée épreuve
De passer aussitôt à la suivante
Consistant sur une incurvée pente
À tenter la folle manoeuvre
D’y pousser au haut sa glaise,
Qui rapportée à notre taille
Vaudrait de rouler lourde rocaille
Jusqu’au surplomb d’une falaise !
Au faîte, et à chaque fois,
Inévitablement notre Sisyphe
À l’esprit bien naïf
D’en rater l’impossible exploit…
… Certes émérite
Mais comme de tout mythe
N’en comprenant les illusions
Comme ceux qui des leçons
Les ignorent des Fables
Pensant qu’elles ne s’adressent à eux
Alors qu’ils en sont le jeu
Inénarrable !

Auteur : Val


(Commentaires à venir)

hdfwab12.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Histoires de Fablesl)

val
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License