La Muraille et la Cheville

La Muraille et la Cheville


Une muraille, percée brutalement par une cheville, criait : «Pourquoi me perces-tu, moi qui ne t'ai fait aucun mal ? — Ce n'est pas moi, dit la cheville, qui suis la cause de ce que tu souffres, mais celui qui me frappe violemment par derrière.»

Fable d'Esope

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License