La Brebis tondue

La Brebis tondue


Une brebis que l'on tondait maladroitement dit à celui qui la tondait : «Si c'est ma laine que tu veux, coupe plus haut; si au contraire c'est ma chair que tu désires, tue-moi une fois pour toutes, et cesse de me torturer pièce à pièce.»

Cette fable s'applique à ceux qui sont maladroits dans leur métier.

Fable d'Esope

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License