La Bête

La Bête


Accablée de douleur, la bête se lamente ;
Une maladie incurable la tourmente.
« Combien de temps devrais-je endurer ces souffrances ? »,
Gémissait elle encore du fond de la nuit.
Sa vie n’était que longue torture et ennui…
La bête priait pour l’ultime délivrance.

Alors elle se donna la mort, elle-même,
Nul ne voulant l’aider ; est ce ainsi que l’on aime ?
A peine elle repose, que de longs museaux
Mènent leur enquête : l’a-t-on laissé mourir ?
Pourquoi personne n’a couru la secourir ?
Le poison a été trouvé chez quel oiseau ?

« Se tuer soi-même… », accusa quelqu’animal,
« Est un acte défendu, dicté par le mal ! »
Les bêtes peuvent souffrir, mais pas déserter :
Voici une loi de notre ferme immorale !
Quand l’espoir a fuit, dans la douleur et les râles,
Le suicide est alors l’ultime liberté.

Fable de Alex Marrot

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License