L'Homme et l'Idole

L'Homme et l'Idole

Un homme avoit dans sa maison une idole qu'il adoroit, et à laquelle chaque jour il sacrifioit une victime. II dépensoit tout ce qu'il possédoit, pour le cuite de cette idole, qui lui dit un jour : « Cesse de dissiper ainsi pour moi ton patrimoine, de peur qu'un jour tu n'en prennes prétexte de m'accuser, devant un autre dieu, d'être l'auteur de ta ruine. »

Cette fable signifie que souvent celui qui a dissipé ses biens en dépenses folles et cri- minelles, se plaint que c'est Dieu qui l'a plongé dans l'indigence.

Fable de Loqman le Sage
Source : Gallica (BNF)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License