Joute IX

Joute : Faire plus court que la Fable d'Esope :

Du Loup et des Bergers

Un Loup voyant des Bergers qui mangeaient un mouton sous une tente s’approcha :
Quels cris vous pousseriez, dit-il, si j’en faisais autant.

Fabulistes engagés : David-Claude - Val - Alain Gautron - Pistil - Pierre Simard


  • David-Claude : 16 Mots

Un Loup vit des Bergers manger une brebis :
« Si c’était moi, partout feraient écho vos cris ! »

  • Val : 14 Mots

Loup, voyant Bergers dévorer Mouton, pense :
« Et dire que criminelle est jugée ma panse ! »

  • Alain Gautron : 16 Mots

Voyant quelques Bergers qui mangeaient un Mouton,
Un Loup songea : « Si c'était moi, que dirait-on ? »

  • Pistil : 8 & 6 Mots (version Haïkus !)

loup et bergers
mangent mouton :
l'un est jugé.

mouton mangé,
loup jugé,
jamais bergers.

  • Pierre Simard : 15 Mots

Loup, berger ou mouton,
rapidement nous jugeons
du geste et de l’action.
À quoi bon ?

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License