Fabulistes

Qu’est-ce qu’un Fabuliste ?
Un Auteur de Fables… C’est évidemment vrai, bien qu’un peu court !

Le Fabuliste est d’abord un contemplatif.
Il observe le monde, les êtres le composant, sa phénoménologie aussi. Il est curieux de tout et aime le bon-sens. Mais au-delà il apprécie d’autant plus les travers de ce monde, ses paradoxes encore plus.
Sa matière est l’inépuisable facétie des comportements, leurs faiblesses et grandeurs, décadences et démences, fantaisies ou charmes. Il se met dés lors comme quête de les retranscrire par des paraboles, des métaphores, des « faux-semblants », des quiproquos et autres mises en situations.

En fait le Fabuliste retranscrit l’Histoire mais celle avec un petit « H », celle du quotidien des êtres qui fait partie de la grande civilisation. Il use de fiction, d’imaginaire, de mythes et de légendes, et dissimule leur vérité sous l’apparence d’un récit court au sens toujours plus profond qu’il n’y paraît.
On peut penser son écrit naïf mais c’est là toute sa richesse. « Sur une plage d’or on recherche désespérément un simple caillou ».

Enfin il parachève sa contemplation littéraire d’une « morale ». Mais le Fabuliste n’est pas moraliste, il enlumine d’une tirade les faits qu’il a dévoilé et avec toute leur ambigüité. Et ceux qui savent les lire en rient avec lui… Même si souvent ils ne s’aperçoivent pas qu’ils s’adressent à leurs propres dépends !

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License