Et si...

Et si…

Et si au lieu d’un chemin de traverse
J’avais préféré l’inverse,
Et si pour me protéger de l’averse
Je n’avais attendu qu’elle passe,
Et si d’un pas, à la place
J’en en avais fait un à la renverse,
Et si plutôt que de regarder les cieux
J’avais baissé les yeux,
Et si quelque animal n’avait gratté la terre
Mettant à nue cette pierre,
Et si la crue de cette rivière
N’avait été précipitée par un trop doux hiver,
Et si j’avais appris à nager,
Et si…
… oui et si :
Et bien sur la roche je n’aurai buté,
Sur le sol humide, glissé,
Par le courant, été emporté,
Des eaux, et j’en fini,
Ne sachant dessus flotter, péri !

Avec des si on refait le monde
Mais cette vaine faconde
Ne change pourtant en rien
Le cours du destin

Auteur : Val


  • Chemin de traverse : Raccourci.
  • Faconde : Surabondance de paroles tenant plus du bavardage.
ddhcou10.jpg

(tiré de l'ouvrage édité : Drôles de Fables)

val
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License