Concours de Fables 2013

Le Blog Fabula organise cet hiver, pour occuper les longues veillées au coin du feu, son second Concours de Fables
… Des lots encore à définir mais déjà une belle reconnaissance, celle du jury composé d’amateurs et d’Auteurs de Fables pour certains reconnus qui donneront du cachet au(x) Lauréat(s) à venir ! À cette fin le concours sera relevé avec une écriture en rimes et un thème indiqué.
Et nous espérons qu’il révèlera de nouveaux talents comme le lauréat du premier Concours David-Claude l’année dernière… ou démontrer l’expérience d’un Pierre Simard.


REGLEMENT

(voir également sur Facebook - entrée : Patrick Chadeyras-Hean – évènement –
ou sur le groupe « Fable »)

  • Date de participation : Du 31 Décembre 2013 au 01er Septembre 2014 , minuit.
Exercice : Ecrire une Fable en rimes - minimum 12 lignes maximum 32 - ayant pour thème « Le Destin » avec toute liberté de mise en scène qu'il fasse partie de l’histoire, qu'il apparaisse comme personnage ou dans l'apologue, etc.
  • Pour participer : envoyer à l’adresse rf.liamtoh|todikiwelbaf#rf.liamtoh|todikiwelbaf un mail avec son nom/pseudo et une adresse mail valide.
  • Lot : Encore à définir…

… Un lot commun sera constitué par les membres volontaires de La Guilde Fabulaire qui offriront pour ceux publiés l’un de leur ouvrage.
Il sera décidé, suivant le nombre de participants, les lots à gagner pour les lauréats (à minimum déjà d’un exemplaire pour le premier… Vous serez averti dés que possible des lots définitifs évidemment). Enfin toutes les Fables des participants seront publiées sur le site.

  • Jury : Pour l’instant votre serviteur (Patrick Chadeyras-Hean), la Fée bancale, ainsi que les membres de la Guilde Fabulaire qui participeront au lot du Concours (sous réserve d’autres jurés suivant les partenaires s’associant au concours)
  • Envoi : Les lots gagnants seront envoyés dés l’annonce des résultats, soit le 01er Septembre 2014, sous réserve que les lauréats communiquent une adresse postale valide évidemment.
  • Textes : Les textes des lauréats seront publiés sur le site Fables avec éventuellement une présentation personnelle ainsi que sur les pages Facebook de Patrick Chadeyras-Hean et du Groupe « Fable » (les autres textes seront rassemblés sur la page concours du site, sauf refus de leur auteur).
  • Droit de retrait : Les Fables devront être inédites et originales, non extraites de Fables existantes ou ayant déjà été publiées sur internet, merci de votre compréhension.

Pour toutes informations faire votre demande à l’adresse : rf.liamtoh|todikiwelbaf#rf.liamtoh|todikiwelbaf

Précisions : Ce Concours est organisé sous la seule responsabilité de ses organisateurs et n'engage que leur crédibilité sans autres formes d'obligations morales quand à son déroulement… En outre les membres du jury ne pourront évidemment y participer.




RESULTAT CONCOURS FABLES 2013/2014

Pour cette seconde édition un résultat pauvre en participants mais riche de qualité !
Des textes naïfs dans le bon sens du terme, des profondeurs, de la légèreté, de la tradition dans la forme et le fond, des personnages animaliers : bien des points de vue qui tous illustrent parfaitement le thème du Destin. Trois Fabulistes confirmés se cachent derrière ceux-ci si ce n'est Le Lézard et l'Abeille par Amélie Brune, lauréate de ce concours ! Attention, ce n'est pas là une gagnante par défaut, bien au contraire, mais un salut à une amatrice qui a su traiter la Fable avec talent et sérieux ! Bravo à elle…
… et à vous tous.
Outre le texte d'Amélie Brune, le jury a décidé également de récompenser d'un prix spécial Fabulistes nos auteurs de Fables confirmés et ce titre revient à David-Claude déjà révélé l'année dernière et confirmé de nouveau cette année !
Chacun d'eux recevront le lot offert par Patrick Chadeyras-Hean

  • Les textes sont consultables ci-dessous…

Le Lézard et l'Abeille

Allongé au soleil
Comme à son habitude,
Un lézard indolent rencontra une abeille,
qui lui paru étrange par son attitude.

Sur un ton innocent, le lézard intrigué
demanda poliment à l'abeille immobile
par quel heureux hasard, en une si belle journée
elle ne butinait pas, l'anémone fragile.

"J'attends que le destin
me montre mon chemin"
lui répondit alors,
l'abeille aux reflets d'or.

S'approchant à pas lents
de l'abeille tranquille
le lézard affamé, croqua à pleines dents
la belle un peu débile

Il en est du destin
Comme d'un bon dîner
Mieux vaut le préparer
Que de l'attendre en vain.

  • Auteur : Amélie Brune

La Colonie de Fourmis

Une année, l’hiver fut plus long et plus rude,
Et l’été si sec qu’il mit dans l’incertitude
Maintes fourmilières.
Il était l’une d’entre elles où la Reine
Dit à ses ouvrières :
«Fouillez notre domaine, donnez-vous de la peine,
Car ce mauvais automne touche à sa fin ;
La pénurie de nourriture, cet hiver,
Nous fera toutes mourir lentement de faim !
Pour éviter, mes filles, de vivre cet enfer,
Arpentez avec soin les prés et la forêt.»
Les Fourmis se mirent à l’œuvre avec cœur,
Chacune marchant à la file, suivait sa sœur.
Sous la pluies, un bolet,
Un criquet, un lucane
Furent le don de la nature généreuse :
Le reste de la journée s’annonçait heureuse…
Cependant s’arrêta la tombée de la manne
Mais pas l’averse qui se changea en déluge,
Forçant les Fourmis à rentrer en leur refuge.
Sitôt en leur maison,
Leur souveraine fit :
«Tout ce que l’on a déjà ne suffit
Pour que se passe bien la froide saison.
Implorons Faunus d’être avec nous clément,
Qu’il nous préserve.»
Mais après ces mots, leur réserve,
Par de la boue déferlant en torrent,
Fut ensevelie d’un seul coup,
Épargnant peu, la vie
Qui grouillait dans la colonie !

Le Destin donne peu mais prend beaucoup !

  • Auteur : David-Claude

Qui sait…

Ce pauvre paysan n’avait que ses deux bras,
Ses fripes élimées, sa chique de tabac
Et un jeune cheval qui, un jour, disparut.
Ses voisins le plaignaient : « Mais comment feras-tu
Pour travailler aux champs, pour moissonner le grain ?
« Qui sait, répondit-il, bienvenue au destin … »

Son cheval reparut, suivi d’une jument
Pleine et d’un étalon noir, les naseaux fumants.
Il les mit à l’abri, entravés à grand soin.
« Tu as trop de chance lui dirent ses voisins,
Te voilà trois chevaux et, bientôt, un poulain. »
« Qui sait, répondit-il, bienvenue au destin … »

Mais l’étalon vicieux, d’un grand coup de sabot
L’envoya valdinguer et lui rompit les os.
Il git sur son grabat. La guerre est déclarée.
Les voisins s’en vont soldats, enviant l’éclopé :
« Quelle chance tu as ! Chez toi, tu peux rester. »
« Qui sait, répondit-il, bienvenue au destin … »

La paix enfin revint avec les survivants.
Le paysan boitait bas mais était vivant.
Une riche veuve, le temps du deuil fini,
L’aima. Il l’épousa. Il leur naquit un fils.
Plus tard, sur son avenir, ils l’interrogeaient.
« Qui sait, répond le fils, bienvenue au destin … »

Moralité :

Puisque ni vous ni moi ne connaissons demain,
Espérons et souhaitons bienvenue au destin.

  • Auteur : JFNR

Le Lapin de Garenne et la Braisière

Voulant échapper à son destin
qui le conduisait à la cocote1,
un Lapin de Garenne2 se faufila hors du clapier3.

Sitôt le nez dehors,
la peau du léporidé4 valut de l’or.

Lui qui escomptait bien
se la couler douce5 et courir la galipote6,
fut plutôt forcé de prendre la poudre d’escampette7,
car pris en chasse de tout bord tout coté.

Faucons, Aigles, Coyotes, Lynx, Couguars,
Ratons-laveurs, Serpents, Loups, Renards,
Fouines, Hermines, Furets et Belettes,
tous, chacun à sa manière, lui firent la vie dure
et ne lui laissèrent nul abri sûr.

Jamais je n’aurais cru avoir tant d’ennemis,
clapit8 le Lapin avant de repartir chez lui.

Retrouvant gîte, repos et nourriture,
après avoir panser ses stigmates9,
bien vite il oublia sa mauvaise aventure.
Ne redoutant plus, ni les crocs, ni la marmite,
de tous les excès il devint un acteur émérite10,
et puis, sans qu’il ne s’en douta le moins du monde,
il se retrouva le héros d’une Braisière11 profonde
dont il partagea la vedette avec légumes et aromates12.

Même si chacun marche son chemin,
nul n’échappe à son destin.

  • Auteur : Pierre Simard
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License